mardi 2 juillet 2013

L'étranger, ou l'absurde vu par Camus

d'Albert Camus

Alors c'est vrai, on étudie généralement Camus au lycée. Pour ma part, je n'ai pas eu cette opportunité. A mon époque (attention, mamie est de retour !), le programme était davantage dirigé vers les travaux de Zola, Hugo et Sand. C'est pourquoi j'avais envie aujourd'hui de remédier à cette lacune en découvrant enfin une partie de l'œuvre de Camus parce que quand même, j'estime que c'est un classique à connaître !
Donc, L'étranger, l'une des œuvres constituant la tétralogie que Camus baptisa "Le cycle de l'absurde".
J'ai d'emblée été surprise par le style de Camus. Une écriture très épurée, neutre et blanche. Il s'agit d'un long monologue de 184 pages où les autres personnages s'expriment à peine, ou en tout cas à travers la voix du personnage principal, Meursaut. D'ailleurs, c'est tout ce que nous savons de cet homme, son nom de famille. Nous ne savons pas s'il est blond, brun, grand, maigre ni quel est son prénom.  Cela produit un effet plutôt... déstabilisant. Et puis finalement je m'y suis faite et me suis laissée porter par l'intrigue.
Ce Meursault dont on sait si peu de choses semble être lui-même étranger à sa propre existence, à son propre corps. Il remet sans cesse sa vie entre les mains d'autrui en se contentant seulement d'observer. Il se montre tout aussi passif lorsqu'il est condamné et jugé pour le crime qu'il a commis et ne semble prendre conscience de l'importance et de l'absurdité de ses actes que lorsqu'il atteint le point de non retour.

N'est-ce pas l'une des erreurs commise par la plupart d'entre nous ? Ne mesurer la vraie valeur des choses une fois seulement que nous les avons perdues...?

En conclusion, un classique à connaître. Il se lit en quelques secondes - j'exagère à peine ! ;) Toutefois, un livre qui n'a pas déchaîné de passion en moi. Une lecture agréable et intéressante. A ajouter à ma Wish List : La Chute et La Peste.

Et vous, que lisez-vous ce soir ?

A DECOUVRIR AUSSI :
*** Neige, de Maxence Firmin
*** Le dîner, de Herman Koch

2 commentaires:

  1. Je trouve ton avis intéressant :)
    Et ma conclusion est la même que la tienne, c'est un classique à connaître mais il ne m'a pas transcendée...

    RépondreSupprimer

La marche à suivre pour poster votre commentaire :
1) Rédigez votre commentaire dans la zone de texte
2) Si vous n'avez pas de compte Google, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo grâce au menu déroulant "Commentaire" -> Nom/URL
3) En cliquant sur le lien "S'abonner par e-mail", vous serez prévenu(e) par mail en cas de réponse
4) Et enfin, publiez !

Le commentaire apparaîtra après modération.

Et surtout, MERCI pour votre visite !!!
A très bientôt !