mercredi 16 octobre 2013

Le cas Eduard Einstein : génie, mais pas que !

de Laurent Skesik

"Les gens qui me connaissent vous diront que je suis fou. N'en croyez rien. Le propre des fous est d'ignorer qui ils sont. Je suis le fils d'Einstein."

Peu de gens se sont intéressés à ce fils de génie mis au ban de la société, ce fils dissimulé au fond d'un asile zurichois, ce fils dont le cerveau intelligemment dérangé ignorait les évidences mais comprenait chaque non-dit mieux que tout être raisonnable. Peu de gens se sont intéressés à cet aspect douloureux de la vie des Einstein. Cela va peut-être vous sembler étrange, mais Einstein n'était pas qu'Einstein ! Einstein était un homme, un juif en exil traqué par le régime d'Hitler, un époux, deux fois, et un père. Le père imparfait d'un être douloureusement malade, le père d'Eduard Einstein.


En 1930, alors que Mileva, la mort dans l'âme, conduit son fils de vingt ans à l'asile, Albert Einstein, de son côté, se débat tant bien que mal avec la peur panique que lui inspire la maladie mentale de son fils. Tantôt spectateur des souffrances du père et de la mère, tantôt dépositaire des angoisses et des hallucinations du fils, l'auteur place le lecteur dans la position du confident. Avec une écriture très simple, presque naïve, mais d'une sensibilité extrême, Laurent Skesik m'a touché le cœur. C'est avec une grande tendresse qu'il redonne la parole à ce fils oublié ; avec un profond respect qu'il dépeint les faiblesses d'un grand homme ; avec une immense considération qu'il raconte les tourments d'une mère dévastée par le chagrin.
 
Sans tomber dans le pathos, l'auteur a su donner de la voix à tous ces êtres touchés par la maladie mentale, prisonniers d'un esprit qui leur joue de mauvais tours et d'une réalité qui n'est pas la nôtre. Face à l'ascension d'Hitler au pouvoir et à la guerre qui ravage l'Europe, Eduard Einstein aurait été en droit de se demander qui de l'Humanité ou de lui était le plus fou !
 
Je le range dans Mes Instants Coup de Cœur parce que... parce que voilà !
 
Retrouvez des extraits qui donnent envie > ici.
 

A DECOUVRIR AUSSI :
*** Madame Hemingway, de Paula McLain
*** Elle s'appelait Sarah, de Tatiana de Rosnay

3 commentaires:

  1. Ho ho hoooo ça a l'air super interessant !
    jle mets ds ma wish list de suite

    RépondreSupprimer
  2. Une lecture originale.
    Et vous, que lisez-vous en ce moment ?

    RépondreSupprimer

La marche à suivre pour poster votre commentaire :
1) Rédigez votre commentaire dans la zone de texte
2) Si vous n'avez pas de compte Google, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo grâce au menu déroulant "Commentaire" -> Nom/URL
3) En cliquant sur le lien "S'abonner par e-mail", vous serez prévenu(e) par mail en cas de réponse
4) Et enfin, publiez !

Le commentaire apparaîtra après modération.

Et surtout, MERCI pour votre visite !!!
A très bientôt !