mercredi 18 décembre 2013

Beloved - quand l'Histoire nous hante

de Toni Morrison

Fille d'ouvriers afro-américains dans les années 1930, Toni Morrison sait mieux que quiconque le sort qui était réservé aux populations noires des Etats-Unis et autres pays blancs du monde. Elle a certainement subi l'ineptie des lois Jim Crow, pleuré Martin Luther King et connu quelques Rosa Parks au cours de sa vie. Avec Beloved, Toni Morrison a trouvé les mots, tendres souvent, implacables surtout, pour raconter l'Histoire. Presque à la manière d'un roman chorale, la voix des uns fait écho aux cris des autres, les larmes succèdent aux rires et les morts reviennent hanter les vivants.


Pour tenter de taire à jamais l’inavouable et d’échapper aux affres de la folie, Sethe vit recluse avec sa fille à l’abri des regards. Dans le pavillon même qui abrita jadis ses maîtres blancs et ses compagnons d’esclavage, elle s’est habituée à la présence de ce fantôme qui s’accroche à ses jupes, qui l’aime et la déteste, la câline et la maltraite. Jusqu’au jour où Paul D, libéré de ses chaînes, retrouve le chemin de cette maison, bien décidé à goûter au bonheur – illusoire ? – d’être enfin libre. Sans le vouloir, il réveillera le courroux du fantôme et pire encore, la douleur insupportable des souvenirs.

Beloved, c’est l’histoire d’une blessure si profonde qu’elle vient hanter les vivants ; l’Histoire d’un peuple marqué au fer rouge par des décennies d’oppression et d’humiliations ; l'histoire d’hommes et de femmes qui se prennent à envier la condition du coq qui chante à sa guise à chaque lever de soleil.
Comme une rumeur qui se propage, un chant africain qui survole les terres d’Amérique, Toni Morrison ouvre les portes de l'indicible à travers le récit bouleversant de Sethe et de ses compagnons d'infortune. La plume est belle, presque incantatoire. Le passé se mêle sans cesse au présent pour laisser parfois le lecteur se perdre dans les tourments de ces âmes égarées. Un roman qui laisse forcément une trace dans le cœur.
Un instant lecture dans le cadre de nos Livr'à Deux
La chronique de Aux Livres de mes Ruches > ici !

A DECOUVRIR AUSSI :
*** La couleur des sentiments, de Kathryn Stockett
*** Le cas Eduard Einstein, de Laurent Skesik

2 commentaires:

  1. Il me tente bien ce roman, je pense qu'il pourrait vraiment me plaire.
    En plus j'ai déjà dans ma whish list un autre roman de cette auteure.
    Merci pour ton avis ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi ! J'ai hâte de lire Sula ! Est-ce le même que tu as dans ta wish-list ?!

      Supprimer

La marche à suivre pour poster votre commentaire :
1) Rédigez votre commentaire dans la zone de texte
2) Si vous n'avez pas de compte Google, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo grâce au menu déroulant "Commentaire" -> Nom/URL
3) En cliquant sur le lien "S'abonner par e-mail", vous serez prévenu(e) par mail en cas de réponse
4) Et enfin, publiez !

Le commentaire apparaîtra après modération.

Et surtout, MERCI pour votre visite !!!
A très bientôt !