samedi 25 janvier 2014

Clara et la pénombre...

de José Carlos Somoza


Houlala, qu'il va être difficile de vous rédiger une chronique sur ce livre, découvert dans le cadre de mon partenariat avec Aux Livres de mes Ruches et de Nos Livr'à Deux. Les premières pages m'avaient plutôt séduite... Puis un soir, je me suis lassée ! Comme si j'avais fait une overdose de Somoza et de son univers décalé. L'idée de départ me semblait pourtant intéressante mais cette lecture a fini par me mettre mal à l'aise et à certains moments, à m'ennuyer... Bienvenue dans ce thriller semi-fantastique où peinture rime avec perversion artistique...!


Dans un XXIe siècle parallèle au nôtre, les toiles de maîtres ont un coeur qui bat. Devenir un tableau fait rêver les jeunes gens qui se pressent aux portes des plus grandes écoles d'art hyperdramatique. Clara Reyes fait partie de ces jeunes talents qui, après un début de carrière prometteur, touche enfin du doigt le rêve de devenir l'un des tableaux de la collection signée par le grand maître Van Tysh. Alors qu'elle se prépare à être exposée à Amsterdam, une vague de destructions (comprenez une vague d'assassinats) touche la collection Van Tysh. L'Artiste, tel que cet assassin a été surnommé, laisse quelques indices derrière lui et véhicule notamment ce message : seul l'art qui est mort peut être éternel.

Là où les spécialistes (en art comme en littérature) ont vu dans ce roman d'anticipation richesse des références littéraires et picturales, cohérence de l'intrigue et intelligence du propos, je n'ai vu quant à moi qu'une oeuvre à la limite du voyeurisme, un monde déshumanisé et malsain qui m'a beaucoup inquiétée, des descriptions d'oeuvres qui m'ont lassée : leurs épilations, leurs postures équivoques, leur nudité, leurs douches pour se débarrasser de leurs couleurs et de leurs apprêts, leurs traitements médicamenteux...

J'ajouterai à cette critique déjà sévère (oups !) une chute prévisible, compte tenu du peu de choix qu'offre l'auteur.

En bref, un univers qui ne m'a pas parlé. Malheureusement, une petite déception cette fois-ci...


Un Instant Lecture dans le cadre de Nos Livr'à Deux

Découvrez la chronique de Aux Livres de Mes Ruches -> ICI !


A DECOUVRIR AUSSI :
*** Cent ans de solidtude, de Marquez
*** Les Adolescents troglodytes, de Pagano


1 commentaire:

La marche à suivre pour poster votre commentaire :
1) Rédigez votre commentaire dans la zone de texte
2) Si vous n'avez pas de compte Google, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo grâce au menu déroulant "Commentaire" -> Nom/URL
3) En cliquant sur le lien "S'abonner par e-mail", vous serez prévenu(e) par mail en cas de réponse
4) Et enfin, publiez !

Le commentaire apparaîtra après modération.

Et surtout, MERCI pour votre visite !!!
A très bientôt !